QPRWOB > Sport > FOOTBALL > Ligue 1 > Saison 2014-2015 > Journée n°21

 

Les matches phares

 

Lens - Lyon (0-2)

 

LE MATCH (4) : Une rencontre décevante, car on attendait plus de spectacle de la part de la première attaque de ligue 1 et de la part de Lens, qui, en étant reléguable, a tout de même tendance à jouer vers l’avant. La pelouse n’est pas innocente vu son état lamentable. Les buts sont loin d’être magnifiques, avec un CSC de Gbamin (22’) et un pénalty transformé par Lacazette, qui signe son 20ème but de la saison (26’). Les lensois ont eu toutefois de nombreuses occastions.

L’ARBITRE (7) : C’était bien arbitré dans l’ensemble, avec un pénalty sifflé de manière justifiée par Amaury Delerue.

 

LES CONSEQUENCES : Les lyonnais restent leaders tandis que Lens s’enfonce dans la zone rouge.

 

 

Rennes - Saint-Etienne (0-0)

 

LE MATCH (2) : Les deux équipes ont fait un non-match qui s’est résumé à deux occasions partout. La première mi-temps a particulièrement été ennuyeuse, tandis que la deuxième était moyenne.

L’ARBITRE (7) : Très bon match de Stéphane Lannoy, comme à son habitude. Il a laissé l’avantage sur de nombreuses situations pour ne pas casser le rythme (sans succès malheureusement !) et a su faire preuve de pédagogie.

LES CONSEQUENCES : Les rennais stagnent en milieu de tableau, tandis que l’ASSE, qui ramène ce bon point à l’extérieur, glisse toutefois à la quatrième place puisque le PSG s’est imposé.

 

 

Marseille – Guingamp (2-1)

 

LE MATCH (5) : On a déjà vu un OM plus énergique. Toutefois, la rencontre nous a offert trois buts en fin de rencontre : Lemina inscrit le premier de la tête (84’), de même que Gignac (89’). Sur un pénalty, Beauvue réduit le score pour Guingamp (91’), mais c’est trop tard pour les bretons. 

L’ARBITRE (3) : Wilfried Bien a livré un match très contestable. Alors qu’il aurait pu exclure Djadjédjé sur un deuxième avertissement mérité, ou Morel sur une faute anéantissant une occasion de but, il prend l’inexplicable décision d’appliquer la double peine à Fanni en toute fin de match, alors que le marseillais n’avait pas commis énormément de fautes jusque-là. On sent une certaine précipitation dans ses décisions. Il semble aussi s’être fait influencer par les joueurs guingampais en début de rencontre, sur le premier carton de Djadjédjé. Etonnant pour un homme en jaune qui devrait pourtant rester imperméable.

LES CONSEQUENCES : Marseille s’accroche à Lyon à un point. Guingamp, sans être directement menacé, reste à cinq points de la zone de relégation.

 

 

Le classement

 

 

1 Lyon (45)

2 Marseille (44)

3 Paris (41)

4 Saint-Etienne (40)

5 Monaco (36)

16 Toulouse (22)

17 Metz (20)

18 Evian (20)

19 Lens (19)

20 Caen (18)

 

 

 

2009-2015, QPRWOB, Pages Perso Orange. Version du site : 6.0

HTML 5. Optimal pour IE, Firefox et Chrome.