Site d’informatique et de sport

Zone de Texte: Adware PreventionZone de Texte: InformatiqueZone de Texte: Sport

FOOTBALL > Ligue 1 > Saison 2014-2015 > Journée n°20

 

Les matches phares

 

Bastia – Paris (4-2)

 

LE MATCH (8) : Une rencontre incroyable. Alors que les parisiens ont survolé la première demi-heure, grâce à des buts de Lucas (10’) et de Rabiot (20’), un fait de jeu a totalement renversé la tendance. Sur une main de Van der Wiel dans sa surface, l’arbitre a désigné le point de pénalty et Boudebouz s’est chargé de la transformer (32’). A partir de là, la maîtrise des joueurs de la capitale a complètement disparu. Sur un corner côté droit, Modesto aligne une tête piquée qui trompe Douchez (43’). La mi-temps n’a pas porté conseil aux joueurs de Laurent Blanc, puisque Palmieri, par deux fois, va offrir la victoire aux corses (56’, 89’) avec une superbe reprise de volée pour le

premier but. Déchaînés, les bastiais ont mis énormément de rythme à la deuxième mi-temps.

 

L’ARBITRE (4) : Un match compliqué à arbitrer, avec plusieurs faits de jeu importants. Si la main de Van der Wiel dans sa surface pouvait tout à fait se siffler, tout en étant très sévère, Fredy Fautrel a néanmoins commis plusieurs erreurs dont la plus flagrante a été de sanctionner le gardien pour une prise de main hors de la surface, alors que celle-ci était tout à fait régulière. Un match médiocre donc.

 

LES CONSEQUENCES : les parisiens sortent du podium, les verts les ayant devancés d’un point en s’imposant sur la pelouse (ou plutôt sur la boue) de Reims. L’avenir de Laurent Blanc n’en est que plus fragilisé.

 

 

Lyon – Toulouse (3-0)

 

LE MATCH (7) : Les lyonnais sont tout simplement impressionnants dans le jeu. Leur première mi-temps a été remarquable au niveau du rythme et au niveau technique. Ils ont alors logiquement marqué grâce à un doublé de Lacazette (14’, 27’) et auraient pu alourdir le score tant leurs mouvements étaient fluides. Ils ont relâché le pied en deuxième période en gérant le score, et même en l’alourdissant avec Fékir (49’). Si le milieu et l’attaque lyonnais sont remarquables, ils paraissent davantage vulnérables au niveau de leur défense centrale, point faible qu’ils vont devoir travailler. A noter un excellent match de Jallet, omniprésent dans le couloir droit. Globalement, on a assisté à un match très plaisant.

L’ARBITRE (7) : Très bon match de Philippe Kalt, qui a fait preuve de pédagogie et qui n’a pas haché le jeu. Il n’a cependant pas été aidé par son assistant notamment en première période, où celui-ci lui a signalé un hors-jeu alors qu’il était non seulement passif, mais en plus inexistant.

LES CONSEQUENCES : Les lyonnais piquent la première place à l’OM qui de leur côté ont perdu à Montpellier ! Voilà qui promet une lutte intéressante en haut de tableau, où les quatre premiers ne se se tiennent qu’en cinq points. Notons qu’au vu des derniers matches, Lyon mérite amplement cette place comparé aux marseillais, plus en difficulté ces dernières semaines, aux parisiens, qui ne montrent rien cette saison, ou encore aux stéphanois, mais dans une moindre mesure car ces derniers sont impressionnants ces derniers temps. Quant à Toulouse, ils sont quinzièmes à deux petits points de la zone rouge.

 

 

Monaco – Bordeaux (0-0)

 

LE MATCH (1) : Après cinq bonnes premières minutes, on a assisté à un match que l’on peut clairement qualifier de chiant, voire caricatural. La seule chose à se mettre sous la dent est le rush solitaire de Touré dont le tir finit sur le poteau. En dehors de cela, on a assisté à la preuve que ces deux équipes ne pourront pas prétendre au podium cette année. Monaco est trop peu séduisant dans le jeu pour l’atteindre et Bordeaux a clairement été surclassé en début de saison.

L’ARBITRE (5) : Stéphane Lannoy a livré un match moyen, où il a commis quelques erreurs au niveau des corners, touches, etc. mais il n’a pas fait de bourde. Un match convenable donc.

LES CONSEQUENCES : Monaco et Bordeaux, avec respectivement 33 et 32 points, sont largués par le quatuor de tête (38 pour le PSG). Ils sont menacés désormais par Nantes (31).

 

 

Le classement

 

 

1 Lyon (42)

2 Marseille (41)

3 Saint-Etienne (39)

4 Paris (38)

5 Monaco (33)

16 Lorient (20)

17 Metz (20)

18 Evian (20)

19 Lens (19)

20 Caen (15)

 

 

 

2009-2015, QPRWOB, Pages Perso Orange. Version du site : 6.0

HTML 5. Optimal pour IE, Firefox et Chrome.